Synthèse sur les évolutions morphologiques des côtes de France (Métropole et Outre-mer)
Résumé
Les évolutions côtières sont gouvernées par de multiples processus non linéaires qui interagissent à travers des boucles de rétroaction et selon des échelles de temps très variables. Les contributions respectives des différents processus dépendent à la fois des échelles de temps considérées mais aussi du type de côte. Par exemple, les courants induits par les vagues ou les marées peuvent être les principaux responsables des évolutions à court terme des plages sableuses ; alors que le long de côtes rocheuses ou mixtes (rocheuses et sédimentaires), les structures géologiques, la nature des roches, l’altération peuvent être déterminants. Sur des échelles de temps longues (siècles ou plus), d’autres paramètres deviennent dominants, comme les apports sédimentaires, les mouvements verticaux des côtes, le niveau global des mers. En raison de cette complexité, il est impossible d’établir un schéma de fonctionnement simple et valable pour toutes les côtes et il est hasardeux de réaliser des projections sur les évolutions futures, alors même qu’il y subsiste de fortes incertitudes sur le niveau marin et le climat des prochaines décennies.
Actuellement, 24% des côtes du monde s’érodent à un taux supérieur à 0,5 m/an (Luijendijk et al., 2018). Pour la période 1984-2015, l’érosion globale des zones littorales a été de 28000 km2, soit environ le double des surfaces gagnées sur l’océan (Mentaschi et al., 2018). En raison de l’élévation actuelle et future du niveau marin, la fréquence et l’intensité des submersions des zones littorales basses ainsi que l’érosion vont augmenter.
Dans un tel contexte, il est impératif de mieux comprendre les évolutions des différents types de côtes, en particulier à l’échelle locale. Quatre thèmes principaux sur lesquels nous devons améliorer nos connaissances peuvent être mis en avant : (1) les processus responsables des évolutions côtières, (2) les impacts des évènements extrêmes, (3) les évolutions à long terme, (4) les impacts des activités humaines. Pour atteindre cet objectif, il est nécessaire de développer et rendre plus performants des réseaux de surveillance sur des littoraux diversifiés. En France, les observations littorales sont labellisées par le CNRS/INSU dans le cadre de la fédération de recherche ILICO (Cocquempot et al., 2019). ILICO comprend 8 systèmes d’observation, dont le SNO DYNALIT (https://www.dynalit.fr). DYNALIT rassemble plus de 120 chercheurs, 20 laboratoires, 22 universités, 35 sites littoraux.

L’objectif de cette communication est de présenter succinctement des résultats issus des sites littoraux d’observation DYNALIT, rassemblés dans le numéro spécial 88 du « Journal of Coastal Research » intitulé « Coastal Evolution under Climate Change along the Tropical Overseas and Temperate Metropolitan France » (Castelle and Chaumillon, 2019). Ce numéro spécial rassemble 10 articles focalisés sur des sites de métropoles et 3 articles focalisés sur des sites tropicaux d’outre-mer.
En préliminaire des articles analysant les évolutions des côtes, un article (Dodet et al., 2019) réalise une synthèse inédite et originale des climats de vagues, des marées, des surcotes et de l’élévation globale du niveau de la mer le long des 5853 km des côtes métropolitaines. Concernant l’élévation du niveau marin, une accélération est mise en évidence avec un taux de 1,2 mm/an pour le 20°s et un taux de 2,4 mm/an pour les deux dernières décennies.
Un article (Costa et al. 2019) est dédié aux évolutions des falaises rocheuses. Il met en évidence une forte variabilité spatiale de leurs évolutions, gouvernée par les structures géologiques, les effondrements gravitaires et les aménagements humains.
Cette synthèse montre que les littoraux sableux étudiés sont majoritairement dominés par l’érosion, à l’exception du littoral de Loire atlantique et Vendée, où une stabilité ou une accrétion est dominante (Robin et al., 2019). Une étude montre le cas particulier d’un littoral dominé par les vases et la dynamique de bancs de vase (Jolivet et al., 2019). L’impact des tempêtes sur les évolutions côtières est très bien mis en évidence dans différents contextes, dans le détroit Nord Pas de Calais (Héquette et al., 2019), dans la baie du Mont Saint-Michel (Tessier et al., 2019), en Bretagne (Stéphan et al., 2019), en Charente Maritime (Chaumillon et al., 2019) et en Aquitaine (Castelle et al., 2019). Par contraste, Dolique et al. (2019) montre qu’en Martinique, ce n’est pas la période de cyclone qui est associée aux érosions les plus fortes. Le rôle de la variabilité du climat sur l‘activité des tempêtes et les réponses des côtes est également mis en évidence (Castelle et al.; Héquette et al., Tessier et al., 2019). Des cas originaux sont représentés par les évolutions des côtes mixtes sédimentaires et rocheuses. Les affleurements rocheux, en mer ou sur les côtes sont le paramètre d’ordre 1, devant les processus hydrodynamiques, pour expliquer la variabilité spatiale des évolutions (Chaumillon et al., Jeansson et al., Menier et al., 2019, Stéphan et al., 2019). Cet héritage géologique contrôle aussi la présence et la dynamique des embouchures où sont identifiées les plages les plus mobiles.
Enfin, les paramètres anthropiques apparaissent comme déterminants dans un certain nombre de sites (Costa et al., Jeansson et al.; Tessier et al., 2019).
Au-delà des apports de connaissances nouvelles, ce numéro spécial et cette synthèse montrent la nécessité de faire des suivis réguliers et précis des évolutions côtières dans des contextes variés. Nous encourageons à plus exploiter les données des cartes historiques afin de remonter plus loin dans le temps, et de poursuivre le développement des techniques innovantes telles que les mesures par drone et par satellites, à la fois à terre et dans la zone marine d’avant-côte.
 Références bibliographiques
Castelle, B. and Chaumillon, E. (eds.), Coastal Evolution under Climate Change along the Tropical Overseas and Temperate Metropolitan France. Journal of Coastal Research, Special Issue No. 88.
Castelle, B.; Marieu, V., and Bujan S., 2019. Alongshore-variable beach and dune changes on the timescales from days (storms) to decades along the rip-dominated beaches of the Gironde Coast, SW France. In: Castelle, B. and Chaumillon, E. (eds.), Coastal Evolution under Climate Change along the Tropical Overseas and Temperate Metropolitan France. Journal of Coastal Research, Special Issue No. 88, 157-171.
Chaumillon, E.; Cange, V.; Gaudefroy, J., Mercle, T.; Bertin, X., and Pignon, C., 2019. Controls on shoreline changes at pluri-annual to secular timescale in mixed-energy rocky and sedimentary estuarine systems. In: Castelle, B. and Chaumillon, E. (eds.), Coastal Evolution under Climate Change along the Tropical Overseas and Temperate Metropolitan France. Journal of Coastal Research, Special Issue No. 88, 135-156.
Cocquempot, L.; Delacourt, C.; Paillet, J.; Riou, P.; Aucan, J.; Castelle, B.; Charria, G.; Claudet, J.; Conan, P.; Coppola, L.; Hocdé, R.; Planes, S.; Raimbault, P.; Savoye, N.; Testut, L., and Vuillemin, R. (2019). Coastal Ocean and Nearshore Observation: A French Case Study. Frontiers Marine Sciences, 6(324), doi: 10.3389/fmars.2019.00324.
Costa, S.; Maquaire, O.; Letortu, P.; Thirard, G.; Compain, V.; Roulland, T.; Medjkane, M.; Davidson, R.; Graff, K.; Lissak, C.; Delacourt, C.; Duguet, T.; Fauchard, C., and Antoine, R., 2019. Sedimentary Coastal cliffs of Normandy: modalities and quantification of retreat. In: Castelle, B. and Chaumillon, E. (eds.), Coastal Evolution under Climate Change along the Tropical Overseas and Temperate Metropolitan France. Journal of Coastal Research, Special Issue No. 88, 46-60.  
Dodet, G., Bertin, X., Bouchette, F., Gravelle, M., Testut, and Wöppelmann, G., 2019. Characterization of sea-level variations along the metropolitan coasts of France: waves, tides, storm surges and long-term changes. In: Castelle, B. and Chaumillon, E. (eds.), Coastal Evolution under Climate Change along the Tropical Overseas and Temperate Metropolitan France. Journal of Coastal Research, Special Issue No. 88, 10-24.  
Dolique, F.; Sedrati, M.; Charpentier, J.; Jeanson, M.; Cohen, M.; Dupuy, L., and Alami, S., 2019. Beaches seasonal and paroxysmal morphosedimentary dynamics: results of 10 years Martinique coastal observation network. A synthesis. In: Castelle, B. and Chaumillon, E. (eds.), Coastal Evolution under Climate Change along the Tropical Overseas and Temperate Metropolitan France. Journal of Coastal Research, Special Issue No. 88, 172-184.
Héquette, A.; Ruz, M.H.; Zemmour, A.; Marin, D.; Cartier, A., and Sipka, V., 2019. Alongshore Variability in Coastal Dune Erosion and Post-Storm Recovery, Northern Coast of France. In: Castelle, B. and Chaumillon, E. (eds.), Coastal Evolution under Climate Change along the Tropical Overseas and Temperate Metropolitan France. Journal of Coastal Research, Special Issue No. 88, 25-45. 
Jeansson, M.; Grasso, F.; Le Dantec, N.; Verney, R.; Delacourt, C.; Ammann, J.; Deloffre, J., and Grandjean, P., 2016. Potential of Jeansson, M.; Dolique, F.; Anthony, E.J., and Aubry, A., 2019. Decadal-scale dynamics and morphological evolution of mangroves and beaches in a reef-lagoon complex, Mayotte Island. In: Castelle, B. and Chaumillon, E. (eds.), Coastal Evolution under Climate Change along the Tropical Overseas and Temperate Metropolitan France. Journal of Coastal Research, Special Issue No. 88, 195-208. 
Jolivet, M.; Gardel, A., and Anthony, E.J., 2019. Multi-decadal Changes on the Mud-dominated Coast of Western French Guiana: Implications for Mesoscale Shoreline Mobility, River-mouth Deflection, and Sediment Sorting. In: Castelle, B. and Chaumillon, E. (eds.), Coastal Evolution under Climate Change along the Tropical Overseas and Temperate Metropolitan France. Journal of Coastal Research, Special Issue No. 88, 185-194. 
Levoy, F., Anthony, E.J., Dronkers, J., Monfort, O. and Montreuil, A.-L., 2019. Short-term to decadal-scale sand flat morphodynamics and sediment balance of a megatidal bay: Insight from multiple LiDAR datasets. In: Castelle, B. and Chaumillon, E. (eds.), Coastal Evolution under Climate Change along the Tropical Overseas and Temperate Metropolitan France. Journal of Coastal Research, Special Issue No. 88, pp. 61-76.
Luijendijk, A.; Hagenaars, G.; Ranasinghe, R.; Baart, F.; Donchyts, G., and Aarninkhof, S., 2018. The State of the World’s Beaches. Scientific Reports, 8(1), doi:10.1038/s41598-018-24630-6. 
Menier, D.; Mathew, M.; Cherfils J.-B.; Ramkumar, M.; Estournès, G.; Koch, M.; Guillocheau F.; Sedrati, M.; Goubert, E.; Gensac, E.; Le-Gall, R., and Novico, F., 2019. Holocene sediment mobilization in the inner continental shelf of the Bay of Biscay: Implications for regional sediment budget offshore to onshore. In: Castelle, B. and Chaumillon, E. (eds.), Coastal Evolution under Climate Change along the Tropical Overseas and Temperate Metropolitan France. Journal of Coastal Research, Special Issue No. 88, 110-121.
Mentaschi, L.; Vousdoukas, M.I.; Pekel, J.-P.; Voukouvalas, E., and Feyen, L., 2018. Gloabal long-term observations of coastal erosion and accretion. Scientific Report, 8: 12876, doi:10.1038/s41598-018-30904-w.
Robin M.; Juigner M.; Luquet F., and Audère M., 2019. Assessing surface changes between shorelines from 1950 to 2011: The case of a 169-km sandy coast, Pays de la Loire (W France). In: Castelle, B. and Chaumillon, E. (eds.), Coastal Evolution under Climate Change along the Tropical Overseas and Temperate Metropolitan France. Journal of Coastal Research, Special Issue No. 88, 122-134.
Stéphan, P.; Blaise, E.; Suanez, S.; Fichaut, B.; Autret, R.; Floc’h, F.; Cuq, V.; Le Dantec, N.; Ammann, J.; David, L.; Jaud, M., and Delacourt, C., 2019. Long, Medium, and Short-Term Shoreline Dynamics of the Brittany Coast (Western France). In: Castelle, B. and Chaumillon, E. (eds.), Coastal Evolution under Climate Change along the Tropical Overseas and Temperate Metropolitan France. Journal of Coastal Research, Special Issue No. 88, 89-109. 
Tessier, B.; Poirier, C.; Weill, P.; Dezileau, L.; Rieux, A.; Mouazé, D.; Fournier, J., and Bonnot-Courtois, C., 2019. Evolution of a shelly beach ridge system over the last decades in a hypertidal open-coast embayment (western Mont-Saint-Michel Bay, NW France). In: Castelle, B. and Chaumillon, E. (eds.), Coastal Evolution under Climate Change along the Tropical Overseas and Temperate Metropolitan France. Journal of Coastal Research, Special Issue No. 88, 77-88.
 

A voir

Back to Top